logo

Visualisez le trafic autour de vous!

Pour améliorer la sécurité des vols, Airmate peut détecter certains des trafics à proximité de votre avion, et peut afficher une alerte si un risque de conflit est détecté.

Il y a deux méthodes pour être informé des trafics à proximité:

  • se connecter à un récepteur de trafic dans l'avion qui va reçevoir directement les signaux radios des avions à proximité. C'est la méthode recommandée. De nombreux récepteurs sont disponibles, la plupart reçoivent les signaux ADS-B, mais certains peuvent aussi reçevoir le FLARM ou d'autres protocoles.
  • se baser sur le trafic reçu du réseau mobile et consolidé par le serveur de trafic Airmate, lorsque la connectivité réseau est disponible. Cette méthode est totalement gratuite puisqu'aucun récepteur matériel n'est à acheter, mais elle n'est ni précise ni fiable et il ne faut pas trop compter dessus.

Ces deux méthodes sont expliquées en détail ci-dessous. Les deux sont supportées gratuitement par Airmate: vous n'avez rien à payer pour vous connecter à un récepteur de trafic ADS-B ou reçevoir le trafic du réseau.

Airmate n'est PAS un système certifié de détection du trafic ni un dispositif anti-collision, il fournit seulement des informations additionnelles sur une partie du trafic aux environs. Le commandant de bord est seul responsable de l'anti-abordage qui doit principalement se reposer sur un scan visuel pour voir et éviter les autres avions.

Si vous le souhaitez, vous pouvez choisir de partager la position et les paramètres de vol de votre avion avec les autres pilotes durant votre vol. Le serveur de trafic Airmate relaiera ces paramètres aux autres utilisateurs d'Airmate, même si vous n'avez pas de transpondeur ou d'autre équipement. Cela améliorera la visualisation du trafic et la sécurité de tous, mais vous devez être conscient des limites du partage de position au travers des réseaux mobiles indiquées ci-dessous. Par défault, le partage de votre position et de vos données est désactivé pour des raisons de confidentialité. Vous pouvez les activer ou les désactiver soit de façon permanente dans les paramètres soit n'importe quand durant votre vol avec le bouton Couches de la carte.

Il existe d'autres apps qui transmettent le trafic vers le réseau, toutes ces apps dont Airmate partagent leur trafic avec des serveurs globaux tels Glidernet. Ces apps affichent donc le traffic Airmate tout comme Airmate affiche le traffic envoyé de ces applications. Vous n'avez donc pas besoin d'installer d'autres apps en complément d'Airmate.

Alertes Trafic

Lorsque du trafic est reçu, Airmate traite les données pour détecter des conflits potentiels avec votre avion. Seuls les trafics proches du vôtre et à une altitude similaire (dans les 2.000 pieds) sont pris en compte pour la détection. Si un conflit est détecté, Airmate affichera une alarme sonore et une fenêtre d'affichage du trafic à proximité.

Airmate n'est pas un système d'évitement du trafic et ne fournira aucun conseil d'évitement. La responsabilité de voir et éviter le trafic repose entièrement sur le Commandant de Bord.

Si aucun récepteur matériel n'est utilisé et le trafic est seulement reçu du réseau mobile,il faut être conscient que quelques secondes de délail dans la retransmission des données au travers des différents éléments peuvent causer une erreur de positionnement de plusieurs centaines de mètres. Des délais de plusieurs secondes sont souvent rencontrés pour le trafic venant du réseau, donc aussi bien l'altitude que la position indiquée des trafics peuvent être très imprécis.

C'est la raison pour laquelle Airmate recommande fortement l'installation et l'utilisation d'un récepteur ADS-B. Ces récepteurs vont détecter le trafic ADS-B (et parfois FLARM) aux alentours avec une latence très faible.

Quel récepteur choisir?

Airmate a testé et validé de nombreux récepteurs, ils sont indiqués dans le Manuel du Pilote Airmate.

Certains récepteurs ne peuvent pas être utilisés avec Airmate (ou la plupart des apps aéronautiques) car ils sont bloqués pour ne fonctionner qu'avec un seul fournisseur, nous recommandons fortement d'éviter leur achat:

  • Sentry est bloqué et ne peut être utilisé qu'avec Foreflight. Même si vous utilisez Foreflight, nous recommandons d'acheter un récepteur débloqué que vous pourrez dans l'avenir utiliser avec n'importe quelle autre app si besoin.
  • la plupart des équipements Garmin fonctionnent seulement avec les apps Garmin et Foreflight. Nous n'avons pas réussi à obtenir de Garmin les informations pour les connecter à Airmate.

Les récepteurs ADS-B reçoivent les données émises par les avions équipés d'ADS-B out. Aux Etats-Unis, ils sont aussi capables en général de reçevoir des données UAT de trafic retransmises par des stations sol, ainsi que la météo et les NOTAM durant le vol.

Certains récepteurs supportent d'autres protocoles, par exemple en Europe l'uAvionix Sky Echo 2 reçoit FLARM.

Les récepteurs de type Stratux et d'autres peuvent intégrer un récepteur GPS et des accéléromètres permettant de fournir des données AHRS à Airmate, Airmate affiche alors une vue EFIS avec un horizon artificiel, la Vision Synthétique et même une vision photo du paysage dans certains pays.

Avant de choisir un récepteur ADS-B, vérifiez les points suivants:

  • Soyez certains que le récepteur n'est pas bloqué pour ne fonctionner qu'avec une app spécifique, et vérifiez qu'il transmet des données standards GDL-90 à n'importe quelle app, soit au travers du Wi-Fi soit via Bluetooth.
  • Vérifiez s'il intègre son propre récepteur GPS. Utiliser le signal GPS du récepteur est très commode, cela va diminuer la consommation de la batterie de votre tablette, et vous bénéficierez également d'une meilleure précision puisqu'on positionne généralement le récepteur au-dessus du tableau de bord.
  • Si vous êtes intéressé par l'AHRS, vérifiez que l'équipement intègre bien les accéléromètres nécessaires à la fourniture des données AHRS.
  • En Europe, il est intéressant d'utiliser des équipements capables de reçevoir des données FLARM. Il faut savoir que FLARM est un protocole propriétaire, pour lequel l'achat d'une license annuelle est nécessaire pour un décodage précis des données (environ 50 €, disponible sur Airmate Shop)

La plupart des récepteurs ADS-B seront détectés automatiquement par Airmate, lorsque que votre tablette est connectée au point d'accès Wifi de l'équipement (quelques récepteurs utilisent Bluetooth). Si le récepteur n'est pas détecté, il peut être configuré facilement en utilisant le menu Paramètres/Avancé/Récepteur ADS-B d'Airmate.

Fonctionnement et limitations du trafic via le réseau mobile

Différentes applications reçevant et partageant le trafic au travers du réeau mobile sont disponibles. Elles peuvent afficher elles-même le trafic ou le transmettre à d'autres apps aéronautique en utilisant un protocole standardisé appelé GDL-90.

Airmate supporte GDL-90 et peut reçevoir le trafic de ces apps, mais elles ne sont pas nécessaires car Airmate reçoit un trafic de sécurité similaire du réseau mobile, via notre propre serveur de trafic Airmate.

Le serveur de trafic Airmate consolide le trafic reçu de nombreuses sources et le retransmet aux utilisateurs Airmate au travers du réseau mobile. Si souhaité, les pilotes Airmate peuvent accepter de partager leur paramètres de vol avec le serveur Airmate, afin que les autres pilotes puissent les visualiser sur la carte. Ces positions pouvant être aussi partagées avec d'autres serveurs globaux tels Glidernet, les utilisateurs Airmate verront les trafics partagés par d'autres apps, et les utilisateurs d'autres apps verront le trafic Airmate. Par défaut, la position des utilisateurs Airmate n'est pas partagée pour respecter la confidentialité des vols.

Cette méthode n'entraîne aucun investissement matériel mais a de gros inconvénients:

  • La connexion aux réseaux mobiles est très instable en vol, particulièrement au-dessus de 5,000 pieds. Même lorsque le réseau paraît disponible, des délais considérables peuvent affecter la transmission de données.
  • la position affichée du trafic peut être très incorrecte car un délai d'une seconde peut entraîner une erreur de position de 100 mètres ou plus. Des délais de plusieurs secondes sont habituels sur le trafic retransmis au travers du réseau mobile, et la position, l'altitude et les autres paramètres de l'avion ne seront plus corrects.

Pour toutes ces raisons, Airmate recommande fortement d'installer un récepteur ADS-B dans l'avion. Le trafic qui sera reçu du réseau lorsque réseau mobile sera accessible pourra être utilisé comme source complémentaire.

Plus d'informations techniques

Airmate Traffic Hub

Attention aux trafics non détectés!

Comme indiqué plus haut, le trafic reçu peut être très incomplet et imprécis, particulièrement lorsqu'il est seulement reçu du réseau mobile.

Mais même lorsqu'un récepteur matériel est utilisé, de nombreux trafics peuvent être manquants:

  • De nombreux ULM ou paramoteurs n'ont aucun équipement transmettant leur position (dans ces cas, Airmate peut être utilisé si souhaité pour partager la position avec les autres pilotes).
  • Certains pilotes n'ont pas envie de partager leur position, et en conséquence désactivent leur transpondeur ou autre transmetteur lorsque leur utilisation n'est pas obligatoire.
  • De nombreux petits avions n'ont pas de fonction ADS-B out sur leur transpondeur et ne seront pas détectés.
  • Seuls quelques récepteurs ADS-B sont capables de reçevoir le trafic FLARM largement utilisé en Europe. Ils ne reçevront pas non plus les aéronefs équipés de transmetteurs Glidernet ou d'autres protocoles propriétaires. Ce trafic peut être reçu au travers du réseau mobile, mais ne sera pas très précis.

Les commandants de bord doivent être conscients des limites des outils de détection du trafic disponibles dans leur apps aéronautiques. Airmate aussi bien que toutes les autres apps affichant le trafic ne peuvent pas être considérés comme des équipements "anti-collision" mais seulement comme des outils fournissant une information complémentaire et potentiellement imprécise sur certains trafics. Les commandants de bord restent seuls responsables pour l'anti-abordage, qui doit être assuré par un scan visuel continu pour voir et éviter.

Toute l'équipe Airmate vous souhaite de beaux vols en toute sécurité!

Plus d'information technique